Symptômes de maladies en hiver


Liste(s) de symptome(s) à titre informatif uniquement,
vous ne pouvez pas et ne devez pas établir un diagnostic avec ces informations.

Symptômes en Hiver

– Rhume
Pour éviter un rhume il faut penser à bien se couvrir, ne pas sortir tard le soir.
Le fait de bien se sécher les cheveux après une douche ou un bain est bénéfique.

– Mal de tête
Éviter la pression et le stress pour ne pas avoir ce symptôme.

– Fatigue
Il est important de bien dormir la nuit et d’éviter les sorties trop tardives le week-end par exemple.
Le manque de soleil n’est pas en votre faveur en ce qui concerne le tonus.

– Mal de ventre
Les problèmes intestinaux sont multiples : colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, la constipation, la diarrhée, les ballonnements, les hémorroïdes, les crampes intestinales, les appendicites, les cancers, … Malgré la diversité des symptômes et des diagnostics posés, les causes de tous ces problèmes intestinaux sont majoritairement soit émotionnelles, nutritionnelles ou physiques. Lorsque la cause est alimentaire, il faut en premier lieu s’assurer que nos habitudes alimentaires soit adéquates. Vous devez boire de l’eau par jour pour éliminer vos toxines et bien hydrater votre corps. (Source : Sébastien Plante, pht, D.O.)

Partager cette information :


Laisser un commentaire


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

3 messages Laisser un commentaire

    • benoit
    • 17 novembre 2012 à 20 h 47 min

    voila, depuis 6 ans j’ai 11 crises de foie cela fait 9 ans que je n’ai plus un docteur

    • lamine
    • 19 mai 2011 à 11 h 57 min

    je ressent des douleurs aigues et rapides (comme des eclairs)
    une fois au niveau du pied gauche une autre fois au niveau du pied droit et parfois au niveau de quelques autres parties du corps

    • Julie
    • 12 novembre 2009 à 11 h 36 min

    Je viens de trouvé ça sur le web : certaines maladies comme le cancer, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovarculaires, les maladies neuromusculaies, les infections virales etc. : les patients atteints de ces maladies
    présentent systématiquement des taux faibles de CoQ10.