Manifestation Anti vaccin Grippe A


Liste(s) de symptome(s) à titre informatif uniquement,
vous ne pouvez pas et ne devez pas établir un diagnostic avec ces informations.

La grippe pour les nuls !
Un rassemblement Anti vaccin pour la Grippe A le samedi 24 octobre 16h à Nantes

Voici leur invitation :

« Informations pour la région Nantaise
Cette semaine
Deux conférences sur le sujet :
Le mercredi 21 octobre salle festive de Nantes nord, 73 av du bout des landes, à partir de 19 h.
Le jeudi 22 octobre salle de la capitainerie à Nort sur Erdre à 20h30

Un rassemblement informatif et comico-festif

Le samedi 24 octobre à 16 h place du Bouffay à Nantes, avec une tenue en blanc et un masque anti grippe pour, de manière « fun » et pacifique distribuer les tracts à tous les passants, les commerces, les pharmacies et autres.

Dans le dos sur un grand scotch seront inscrites les mêmes questions. Il serait judicieux que nous soyons nombreux afin que la même question soit inscrite dans le dos de plusieurs personnes. Aucune hiérarchie, aucun chef, mais un but commun, informer pacifiquement les populations. La presse sera probablement présente d’où le fait qu’il n’y ai aucun organisateur mais un collectif de citoyens responsables. L’objectif est de passer un bon moment, dans la bonne humeur, pacifiquement mais de manière remarquable !

Nous souhaitons votre présence à tous donc le 21/10.

Pour notre efficacité commune, il serait judicieux et important, au vu de l’enjeu de notre santé à tous, d’inviter un ou plusieurs membres de votre entourage et/ou président ou sympathisant et/ou membre du bureau d’association(s) concerné(s) par le respect de notre choix individuel thérapeutique afin que nous soyons nombreux à cette conférence d’une part pour remercier nos intervenants qui se démènent pour nous informer), et nombreux également au rassemblement du 24/10 Place du Bouffay à Nantes.

Rappelons nous TOUS que l’union fait la Force, de nombreuses associations existent et il serait judicieux de fédérer nos actions et activités afin d’être plus efficaces conjointement.

Merci à tous de transmettre ces informations à toutes personnes intéressées ! Ne perdez pas votre temps et votre énergie avec les « indécrottables » ou les « lobotomisé(e)s de la parole unique de la télévision, il est plus urgent de mobiliser les personnes conscientes ou curieuses afin d’inverser la machine! Seules les minorités ont fait avancer le Monde! Osez être traité(e)s de fous, qu’importe, si cela nous permet de sauver, ne fut ce qu’une vie alors l’enjeu d’être pris pour un « con », un « utopiste « ou un « fou » sera dérisoire en comparaison! »

Partager cette information :


Laisser un commentaire


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

4 messages Laisser un commentaire

    • marie
    • 19 janvier 2011 à 11 h 05 min

    vaccinée en novembre 2010 avec mon mari (h1n1) nous avons développé en même temps une toux qui continue toujours;
    légère mais tenace avc un pic à la gorge qui m’oblige à expectorer
    Peu habitués à tousser nous avons pensé que le vaccin en était la cause
    Avez vous eu ce genre de symptôme ?

    • Céline
    • 14 octobre 2010 à 20 h 23 min

    J’habite malheureusement très loin de Nantes et ne pourrai pas être présente. Je souhaiterais indiquer que mon fils de 13 ans a développé la maladie de Gélineau (narcolepsie) ce printemps suite à la vaccination grippe A. C’est une maladie neurologique grave dont il souffrira toute sa vie, et pour laquelle il n’existe aucun traitement. Je pense qu’il est important de faire circuler cette information lors de votre réunion. Nous sommes vraiment pris pour des cons !

    • Mel
    • 21 novembre 2009 à 7 h 05 min

    Le vaccin proposé maintenant aux nourrissons et femmes enceintes est sans adjuvant semble-t-il, non ?
    Cette manif ressemblera probablement à une manif d’enfants gâtés jamais contents, sans compter les paranos du grand génocide mondial hahaha.
    Et dire que pendant ce temps il y en a qui crèvent de faim et de maladies et rêvent d’avoir accès à tous les vaccins et médicaments…
    Enfants gâtés pourris vous me faites vomir de honte !

    • Philippe
    • 15 novembre 2009 à 0 h 24 min

    Proposition de tract
    Vaccination grippe H1N1 : Refusons la manipulation !
    Savez vous que :
    – Les vaccins avec adjuvant ( squalène) ne sont pas utilisés aux Etats-Unis où seuls des vaccins par spray nasal ou injectables sans adjuvants ont été autorisés. De plus, ils doivent être présentés en seringues individuelles afin d’éviter la présence d’un conservateur à base de mercure le thimerosal . Evidemment ces produits sont plus longs à fabriquer ce qui explique la pénurie de vaccins aux USA (Source : Libération, Great America, 28 octobre 2009)
    – La société médicale Suisse ( Swissmedic ) a décidé de ne pas utiliser les vaccins adjuvantés chez la femme enceinte et chez les enfants de moins de 18 ans car elle a jugé manquer d’informations détaillées sur les effets secondaires de ce vaccin à long terme. ( Source : Swissmedic ) C’est celui que le Gouvernement français compte utiliser dans les lycées et collèges ainsi que dans les centres de vaccination pour vacciner les enfants de primaire et de maternelle si bien sûr vous donnez votre autorisation. Il est déjà à l’origine de 91 cas d’effets secondaires notables pour 100 000 vaccinés dont 4 graves qui ont nécessité une hospitalisation. Si l’on vaccinait tous les enfants de la maternelle au lycée ( environ 12 millions d’élèves) avec ce produit, il faudrait prévoir plus de 500 hospitalisations de jeunes rien que pour les effets secondaires graves.
    – En Norvège 29 personnes ont déclaré des effets secondaire graves : Etourdissements, nausées, engourdissements, perte du goût et de la perception des odeurs après l’injection du Pandemrix (Source : Dagbladet.no).
    – En Allemagne un homme de 30 ans a fait une réaction mortelle suite à la vaccination H1N1
    ( Source : The local Germany news in english , 4 novembre 2009).
    En Pologne le premier ministre de la santé Donald Tusk refuse pour le moment d’acheter les vaccins des laboratoires internationaux qui refusent de mettre leurs produits sur le marché car leur responsabilité juridique serait engagée et qui rejettent par contrat sur les gouvernements la responsabilité d’éventuels effets secondaires attendus ou inattendus de leurs vaccins. ( Source : le Figaro, 06 novembre 2009 )
    – En Finlande, le ministre de la Santé affirme que le vaccin adjuvanté est dangereux.
    – En Hongrie une femme de 64 ans est morte deux jours après une vaccination contre la grippe A/ H1N1. Une autopsie a été demandée par le service médical hongrois ANTSZ ( Source : site internet Doctissimo ) Pour le moment on ne sait rien de plus.
    – En chine, au moins deux décès ont été enregistrés parmi les 13 millions de personnes vaccinées con-tre la grippe A (H1N1) et 1.235 ont eu une réaction allergique grave au vaccin. ( Source : Monde santé 24h /24, 14 novembre 2009 )
    Vous ne devez pas ignorer:
    -Que les vaccins présentés en flacons multidoses contiennent à nouveau un conservateur à base de mercure, le thimerosal . Ce conservateur avait été supprimé en Europe de la composition des vaccins car on le soupçonnait d’effets secondaires graves ( autisme : vaccin ROR) .
    -Le gouvernement français a accordé par contrat l’impunité juridique totale aux trois laboratoires qui lui fourniront les vaccins en cas d’effets secondaires attendus ou inattendus de leurs vaccins. (Source : France 2 ).
    -Que seulement 10% du personnel hospitalier s’est fait vacciner contre la grippe A/H1N1 et ce chiffre descend à 7% pour le personnel de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. (Source : le Monde,11 novembre 2009).
    -Que les préfets ont été obligés dans de nombreuses régions de France de procéder à la réquisition des médecins et des infirmières pour pouvoir faire fonctionner les centres de vaccination et cela par manque criant de volontaires. Le syndicat des médecins généralistes MG France s’oppose même au principe des réquisitions et demande qu’elles cessent immédiatement car elles vont désorganiser le système de soins. Ce syndicat s’engage à soutenir les médecins qui engageront un recours juridique. A titre d’ exemple, en Seine Saint Denis, 24 médecins se sont portés volontaires sur 2000 ! ( Source : le nouvel Obs ,11 novembre 2009).
    Que le syndicat majoritaire SNICS FSU représentant 62 % des infirmiers scolaires refuse l’obligation de participer aux opérations de vaccination jugeant même l’utilité d’une vaccination de masse contestable. Ce
    syndicat est certain que cette mise à disposition s’effectuera au détriment de l’offre de soin que cette profession assure au service des jeunes et de leur réussite scolaire. ( le JDD .fr,24 octobre 2009 )
    -Que l’EMEA ( Agence européenne des médicaments ) est financée au 2/3 par les grands laboratoires
    pharmaceutiques et que les spécialistes français de la grippe sont tous soutenus pour leurs recherches par les mêmes firmes. Tout cela au mépris de la loi qui les oblige à faire mention de cet état de fait chaque fois qu’ils conseillent de prendre une décision pouvant être favorable financièrement aux producteurs de vaccins

    ou de médicaments. On ne peut pas dire qu’ils soient totalement objectifs et sûrement pas désintéressés.
    – Que l’OMS préconise une vaccination suffisante avec une seule dose de vaccin et que la France continue à vouloir infliger deux doses à toutes les catégories de patients y compris pour les enfants . Quand on aime on ne compte pas , surtout quand il y a 94 millions de doses à écouler.

    Rappelons nous de la campagne de vaccination contre l’hépatite B lancée au début pour les nourrissons et les élèves de sixième. Elle s’est étendue aux adultes et, au final, entre 1994 et 1998, près de 20 millions de Français ont reçu ce vaccin anti-hépatite. Et ce n’est qu’après l’apparition de plusieurs dizaines de cas de complications neurologiques, en particulier des scléroses en plaques, que la polémique a éclaté. Au cours des dernières années, des fabricants du vaccin ont été condamnés et des soignants ayant déclaré une sclérose en plaques ont été indemnisés par l’État.

    On nous dit « Le vaccin contre la grippe ne provoque pas d’effets secondaires graves ».
    On nous affirme que le vaccin adjuvanté ne provoque aucun effet secondaire grave et cela au vu des premières injections faites en France sur le personnel médical. Mais le vaccin contre l’hépatite B lui non plus n’avait pas provoqué de scléroses en plaques immédiatement ou peu de temps après les injections. Il a fallu attendre des années pour comprendre l’étendue du désastre et un combat juridique long et pénible fut nécessaire pour que les victimes soient reconnues, indemnisées et certains fabricants condamnés. Pour le vaccin contre la grippe n’oublions pas que les laboratoires sont juridiquement protégés par l’Etat pour tous les effets secondaires attendus ou inattendus.
    Syndrome de la guerre du Golfe.
    Des vétérans de la première guerre du Golfe ont été rendus malades par des vaccins utilisés par l’armée américaine dont certains d’ailleurs auraient pu contenir du squalène (vaccin contre l’anthrax). Les premiers symptômes graves ne sont pas apparus tout de suite mais bien des années après. Les victimes ont d’ailleurs eu beaucoup de mal à faire reconnaître que la destruction de leur état de santé était lié à ces vaccinations.

    Face à une grippe qui ne semble pas très dangereuse pour les personnes en parfaite santé, qui serait même aux dires de certains spécialistes moins virulente que la grippe saisonnière même si elle est un peu plus contagieuse faut-il engager cette campagne de vaccination de masse totalement disproportionnée . La preuve en est donnée par les médias qui nous annoncent un grand nombre de cas déclarés en région parisienne depuis trois semaines et le moins que l’on puisse dire c’est que les morts ne se comptent pas par centaines!
    Face à une pandémie que l’on nous annonce à grands coups de médias mais qui ne semble pas pour le moment déferler sur le pays. Sauf bien sûr pour R. Bachelot et tous les professeurs de la faculté, spécialistes, experts ultra diplômés et absolument intègres qui hurlent au loup et nous annoncent l’Apocalypse!
    Doit-on prendre le risque d’une vaccination de masse avec des produits dont nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme et qui risquent d’être très graves. Selon certains experts on ne peut pas négliger que ces vaccins risquent de provoquer de 1 à 10 cas d’effets secondaires graves voire mortels (syndrome de Guillain Barré, atteintes neurologiques ) par millions de personnes vaccinées. Ce qui ferait une soixantaine de cas si par malheur les Français se faisaient vacciner en masse. Cela ferait déjà bien plus de victimes que ce la grippe a pu faire pour le moment en France. D’ailleurs le Ministère vient déjà de signaler un cas très probable de syndrome de Guillain Barré post-vaccinal survenu le 10 novembre 2009 alors que très peu de personnes ont été vaccinées.
    Enfin n’oublions pas les chiffres de mortalité provoquée par la grippe A dans les pays de l’hémisphère sud. Prenons l’Argentine qui a eu à déplorer 404 morts au cours de toute l’épidémie qui s’est déroulée au cours de tout l’hiver austral. On est bien loin des chiffres annuels de victimes de la grippe saisonnière et il n’y a jamais eu de proposition de vaccination de masse contre celle-ci. Alors que cache cet acharnement gouvernemental et médiatique pour nous pousser à la vaccination ? Quels sont les intérêts financiers ou autres ?

    Autrement dit : Ce tapage médiatique et cette volonté de créer la peur profite à qui ?

    Si nous ne sommes pas à risques, évitons ce vaccin !

    A diffuser autour de vous si vous êtes d’accord !